Pasar al contenido principal
x
imagen
Meeting between CETMO and the Arab Maghreb Union

Voyage au Maghreb

Le CETMO termine son voyage au Maghreb par le Maroc, avec de futures activités pour l’agenda

  • Le Centre d’Études des Transports pour la Méditerranée Occidentale (CETMO) a terminé sa série de réunions avec les ministres des Transports du Maghreb dans le cadre de la préparation de la conférence ministérielle du GTMO 5+5 (Groupe des Ministres des Transports de la Méditerranée Occidentale).
  • Tous les pays du Maghreb ont fait part d’une préoccupation commune : le besoin de créer des groupes de travail spécifiques afin de progresser dans la coopération en matière de transports en Méditerranée occidentale.
     

Une délégation du CETMO avec à sa tête Òscar Oliver, son directeur général, s’est rendue au Maroc en février 2018 afin de préparer la 9e conférence ministérielle du GTMO 5+5, qui aura lieu en Mauritanie en novembre et comptera avec la participation des ministres des Transports des deux rives de la Méditerranée occidentale. Des représentants de la France, l’Italie, de Malte, du Portugal et de l’Espagne, pour le côté européen, et de l’Algérie, de la Libye, de la Mauritanie, du Maroc et de la Tunisie, pour le côté maghrébin, participeront à la réunion.

Le CETMO joue le rôle de secrétariat technique permanent pour le GTMO 5+5 et, en tant que tel, il a organisé un voyage des ministres des Transports, d’entreprises et d’organismes publics liés au transport et à la logistique dans les pays du Maghreb. Ce voyage, qui a commencé au début de l’année, se terminera au Maroc.

Lors de ce déplacement, le CETMO a rencontré le conseil d’administration en stratégie, programmes et coordination des transports, la direction des transports routiers et de la sécurité routière, la direction des routes, les autoroutes du Maroc (ADM), le bureau national de chemin de fer, la direction des ports et du domaine public maritime, l'agence marocaine pour le développement logistique, l'Agence Nationale des Ports (ANP), la direction de la marine marchande et l’Union du Maghreb Arabe (UMA). La réunion la plus importante a été celle tenue avec le secrétaire d'État du ministère de l'Équipement, des Transports, de la Logistique et de l’Eau, qui a permis d'étudier les besoins et les propositions de travail des différents pays du Maghreb.

Le CETMO fera bientôt un autre déplacement, cette fois dans les pays européens de la Méditerranée occidentale, afin de continuer à progresser dans les domaines où le GTMO 5+5 devra se centrer dans les années à venir.


Les groupes de travail en tant que futures lignes d'action du GTMO 5+5

Les conclusions de l'ensemble des réunions tenues par le CETMO dans les pays du Maghreb ont permis d'identifier le besoin de créer des groupes de travail spécifiques capables d'étudier des projets précis dans le domaine du transport en région.

Bien que ce projet n'en soit qu'à l'étape préliminaire de définition, les groupes de travail sont estimés nécessaires pour le transport de marchandises par route, le transport public de passagers, le transport aérien, les ports, le transport maritime et la logistique.

La création et la mise en place de ces groupes de travail seront approuvées lors de la conférence ministérielle qui se tiendra au mois de novembre.

Ces groupes de travail auront pour tâche principale de fournir aux pays du Maghreb des connaissances sur des thèmes spécifiques au transport dans chaque pays d'Europe du Sud afin de renforcer la coopération euro-méditerranéenne.

Abonnez-vous à notre newsletter

Restez à l'écoute de nos nouvelles