Pasar al contenido principal
x
imagen
Réunion d'experts du GTMO 5+5

Réunion d'experts du GTMO 5+5

Le CETMO prépare la conférence ministérielle des transports de Méditerranée Occidentale

  • En sa qualité de secrétariat technique du GTMO 5+5, le CETMO a dirigé la réunion du groupe d'experts qui a convenu d'organiser la conférence ministérielle en décembre 2018
  • Des experts des ministères des transports des pays de la Méditerranée Occidentale, ainsi que de l'Union pour la Méditerranée et de l'Institut européen de la Méditerranée, y ont participé

 

 

La 25e réunion d'experts du GTMO 5+5 (Groupe des ministres des transports de Méditerranée Occidentale) s'est tenue cette semaine à Barcelone afin de préparer la conférence ministérielle qui aura lieu en décembre en Mauritanie, prochain pays à assurer la présidence du GTMO 5+5. Le CETMO étant le secrétariat technique permanent du GTMO 5+5, il a été chargé à ce titre d'organiser et de coordonner l'agenda de la séance.

La réunion a regroupé des experts des transports de différents pays de la région et a bénéficié de la participation de représentants du secrétariat de l'Union pour la Méditerranée (UpM) et de l'Institut européen de la Méditerranée (IEMed). Cette réunion d'experts était tout particulièrement importante, car il s'agissait de la dernière avant la conférence ministérielle. 

Les premiers détails logistiques et opérationnels de la conférence ministérielle, qui se déroulera le 12 décembre à Nouakchott, capitale de la Mauritanie, y ont été abordés. C'est durant cette conférence qu'aura lieu la passation de la présidence du GTMO 5+5 du Portugal à la Mauritanie.

L'un des principaux objectifs de la réunion consistait à valider le rapport des activités réalisées durant la présidence portugaise du GTMO 5+5. Ce document sera présenté durant la 9e Conférence ministérielle du GTMO 5+5 en Mauritanie. Le rapport est structuré selon les quatre grandes lignes d'action du programme de travail durant cette période :

  • La coopération institutionnelle
  • Le réseau multimodal GTMO 5+5 et les outils analytiques
  • Les projets prioritaires du réseau multimodal GTMO 5+5
  • Les activités sectorielles

Pour en savoir plus sur ce document, vous pouvez consulter l'intégralité de la présentation sur le site du CETMO http://cetmo.org/en/data-centre/publications, dans la rubrique GTMO 5+5 sous le titre « 2018 - Report on GTMO 5+5 Activities 2014-2018 Period Portuguese Presidency ».

Autre sujet important traité durant la réunion : la proposition de « Relevé de conclusions de la Conférence ministérielle GTMO 5+5 ». Ce document sera adopté et signé par les ministres des transports de la région durant la conférence. Le texte définira les lignes de travail de la présidence mauritanienne pour les deux années à venir.

 

Activités complémentaires à la conférence ministérielle, coorganisées avec l'IEMed 

Le CETMO et l'Institut européen de la Méditerranée ont voulu tirer parti de la conférence ministérielle du GTMO 5+5 pour coorganiser un séminaire consacré aux transports et à la logistique en Méditerranée Occidentale. Cet événement, qui aura également lieu à Nouakchott, se déroulera les jours qui précéderont la conférence ministérielle, plus précisément les 10 et 11 décembre.

L'objectif de ce séminaire est de générer, à l'intérieur du Dialogue 5+5, un débat sur les mécanismes et les programmes de création d'un réseau multimodal dans l'espace 5+5.

 

GTMO 5+5

Le GTMO 5+5 (Groupe des ministres des transports de Méditerranée Occidentale) a pour objectif de promouvoir la coopération en matière de transports dans les pays de la Méditerranée Occidentale et de contribuer à l'association euroméditerranéenne. Les membres du GTMO 5+5 sont les ministres des Transports des dix pays de la région (Algérie, Espagne, France, Italie, Libye, Malte, Maroc, Mauritanie, Portugal et Tunisie). Y participent également, à titre d'observateurs, la direction générale de la mobilité et des transports de la Commission européenne, le secrétariat général de l'Union du Maghreb arabe (UMA) et le secrétariat de l'Union pour la Méditerranée. Le CETMO assume la fonction de secrétariat technique.

La présidence du GTMO 5+5 est assurée à tour de rôle par les États membres et est transférée à l'occasion de la conférence ministérielle qui a lieu tous les deux ans. Le secrétariat technique et un groupe d'experts proposent un programme de travail reposant sur les conclusions de la conférence ministérielle. Le groupe d'experts est composé des coordinateurs nationaux des ministères chargés des transports et se réunit deux fois par an pour s'assurer de l'exécution du programme de travail.

Abonnez-vous à notre newsletter

Restez à l'écoute de nos nouvelles