Pasar al contenido principal
x
imagen
Photo : de gauche à droite, Eduardo Silva Peralta Feio (Président du comité directeur de l'Institut de mobilité et de transport du ministère portugais de la Planification des infrastructures), Amal Mint Maouloud (ministre mauritanienne de l'Équipement et des Transports) et Òscar Oliver (Directeur général du CETMO)

Conférence Ministérielle du GTMO 5+5

Le CETMO coorganise la conférence ministérielle des transports de Méditerranée Occidentale

  • Le CETMO, qui assure le secrétariat technique du GTMO 5+5, a collaboré, avec le ministère mauritanien des Transports, à l'organisation de la neuvième conférence des ministres des transports de la région
  • La passation de la présidence du groupe de travail du Portugal à la Mauritanie a eu lieu pendant la conférence

 

La Méditerranée Occidentale est une région formée par 5 pays de la rive nord (le Portugal, l'Espagne, la France, l'Italie et Malte) et 5 pays de la rive sud (la Mauritanie, le Maroc, l'Algérie, la Tunisie et la Lybie). Le principal instrument de coopération de la région en matière de transports est le GTMO 5+5 (Groupe des ministres des transports de Méditerranée Occidentale), dont le CETMO assure le secrétariat technique permanent.

L'événement le plus important pour ce groupe de travail est la conférence des ministres du GTMO 5+5. La dernière en date, qui vient d'avoir lieu à Nouakchott (Mauritanie), a regroupé des représentants de haut niveau de tous les ministères des pays de la région.

Précédée d'une réunion technique entre les experts des ministères, la conférence ministérielle a donné lieu à la passation de la présidence du groupe de travail du Portugal à la Mauritanie.  

Elle a également permis de conclure une série d'accords essentiels au développement de la région en matière de transports, notamment :

  • Collaboration avec d'autres organisations : continuer à participer, en tant que GTMO 5+5, aux initiatives en cours dans le cadre de l'Union pour la Méditerranée, en étroite collaboration avec son secrétariat et les différentes organisations actives dans ce cadre
  • Réseau multimodal du GTMO 5+5 : maintenir à jours les informations sur les infrastructures du réseau multimodal GTMO 5+5 et intensifier les efforts pour la réalisation du réseau central
  • Étude et formation : approfondir l'étude du fonctionnement du système de transport de la région, diffuser les résultats afin d'identifier les priorités régionales et les tendances du secteur, et promouvoir la mise en œuvre d'activités de formation en mettant l'accent sur la diffusion de bonnes pratiques entre les pays
  • Sécurité routière : contribuer à l'amélioration de la sécurité routière en Méditerranée Occidentale en sensibilisant à l'importance de l'amélioration des infrastructures et de la collecte des données concernant les accidents et leurs causes, en coordination et en coopération avec d'autres initiatives existantes
  • Transport maritime : œuvrer à la promotion de connexions maritimes efficaces et durables en tant que principal mode de connexion entre les deux rives de la Méditerranée
  • Logistique : promouvoir le développement de la logistique moderne en tant qu'outil de soutien et d'accroissement de la compétitivité économique de la région
  • Transport public : collaborer à l'amélioration du transport public en tant que moyen de transport cohérent avec les Objectifs de développement durable des Nations Unies
  • Financement : explorer les possibilités de financement dans la région pour les différents types de projets et d'initiatives dans le domaine des transports, en impliquant le secteur privé et les institutions financières internationales
  • Durabilité : promouvoir des critères de durabilité environnementale dans les actions à mettre en œuvre pour le groupe

En ce qui concerne le fonctionnement interne du GTMO 5+5, il a été convenu de continuer à renforcer les activités de coopération du groupe de travail avec la tenue de réunions périodiques des groupes d'experts nationaux pour la mise en œuvre d'un programme de travail 2018-2020 à partir des conclusions de cette conférence, et de se réunir en 2020 pour évaluer la mise en œuvre des décisions adoptées à Nouakchott et procéder à la passation de la présidences à Malte.

Parmi les remerciements exprimés lors de la conférence, à souligner tout particulièrement ceux adressés au ministère espagnol de l'Équipement, au ministère du Territoire et de la Durabilité de la Généralité de Catalogne et au CETMO pour avoir financé les activités du secrétariat technique du GTMO 5+5 et pour leur engagement à poursuivre une telle contribution.

Abonnez-vous à notre newsletter

Restez à l'écoute de nos nouvelles