Centre d'Etudes des Transports pour la Méditerranée Occidentale
English - Català - Español
CETMO

Marzo 2012

7e Conférence des ministres de transport de la Méditerranée Occidentale GTMO 5+5

La 7e Conférence des ministres de transport de la Méditerranée Occidentale GTMO 5+5 s’est tenue le 13 mars 2012 à Alger. Il faut rappeler que, depuis sa création en 1995, la vocation première de ce groupe est d’établir un cadre de concertation et de coopération en transport dans la Méditerranée Occidentale tout en contribuant de façon active au renforcement du partenariat euro-méditerranéen dans ce même secteur du transport.

Ont pris part à la conférence, les ministres en charge des transports de l’Algérie, l’Espagne, l’Italie, la Libye, le Maroc, le Portugal et la Tunisie, ainsi que des hauts fonctionnaires pour la France, Malte et la Mauritanie. La conférence a également été marquée par la présence -en tant qu’observateurs- du secrétaire général de l’Union du Maghreb arabe, du secrétaire général adjoint du Secrétariat de l’Union pour la Méditerranée et d’une représentante de la Commission européenne. Comme lors des rencontres précédentes, le CETMO y a participé en sa qualité de Secrétariat technique du groupe, secrétariat qui exerce ses fonctions grâce au soutien financier du ministère espagnol de Fomento et du gouvernement régional de la Catalogne.

L’objectif principal de cette 7e conférence était double, d’abord la passation de la présidence de l’Italie à l’Algérie pour les deux prochaines années puis la réaffirmation, -de la part des ministres-, de leur intérêt pour le GTMO 5+5, à travers la ratification du bilan d’activités de la présidence sortante et la signature du relevé de conclusions engageant les ministres du groupe pour le prochain exercice biennal.

Le bilan italien a mis en avant l’effort réalisé pour renforcer la coopération euro-méditerranéenne à travers la dynamisation de relations existantes ou la recherche de nouvelles voies de collaboration. À cet égard, la labellisation par l’Union pour la Méditerranée du projet d’Achèvement de la partie centrale de l’axe autoroutier transmaghrébin montre le bon état de santé des relations institutionnelles entre le GTMO 5+5 et les différentes instances de coopération euro-méditerranéenne. D’autre part, l’Italie a insisté sur le niveau de réalisation élevé des tâches relevant des différents domaines prioritaires du programme de travail 2009-2011. De nombreuses études et activités concernant les lignes de travail du programme ont été menées à bien : mise à jour des bases de données, création d’un SIG pour le réseau multimodal du GTMO 5+5, études sur les modes de financement des infrastructures, sur la facilitation des transports, sur le secteur logistique pour n’en citer que quelques-unes.

L’Algérie, présidence entrante, s’est montrée décidée à poursuivre, durant son mandat, le travail de coopération au sein du GTMO 5+5. Les conclusions de la rencontre reprennent, entre autres, les aspects suivants:

Le texte intégral des conclusions de la 7e Conférence des ministres est téléchargeable ici.

Retour au sommaire des activités